Agence universitaire de la Francophonie
Université Senghor d’Alexandrie

Master pro (M2) Gestion des systèmes éducatifs, spécialité formation de formateurs de directeurs d’établissements scolaires : Description de la formation

Avec le concours de l’Agence universitaire de la Francophonie, l’Université Senghor d’Alexandrie (Egypte) propose un Master à distance (M2) en Gestion des systèmes éducatifs, spécialité formation de formateurs de Directeurs d’établissements scolaires.

Cette formation est une réponse à une demande de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et la Conférence des Ministres de l’Éducation des pays ayant le français en partage (CONFEMEN).

Les deux premières promotions ont concerné le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, le Niger.
La troisième promotion a concerné, de plus le Congo et le Gabon.
La quatrième promotion à concerné le Mali, la Mauritanie et le Togo.
La cinquième promotion a accueilli, en surcroit, Haïti.

Le consortium pédagogique de cette formation réunit, outre l’Université Senghor d’Alexandrie :

- L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF)
- L’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF)
- L’Ecole Supérieure de l’Education Nationale (ESEN Poitiers) – France.
- L’Université Laval - Québec
- L’Institut de Recherche sur l’Economie de l’Education (IREDU, Dijon) – Université de Dijon - France
- L’Université de Montréal - Québec
- L’UNESCO, Institut International de planification de l’éducation (IIEP Paris)
- L’Association pour le Développement de l’Education en Afrique (ADEA)
- La Conférence des Ministres de l’Education des pays ayant le français en partage CONFEMEN
- L’Association Francophone Internationale des Directeurs d’Etablissement Scolaires (AFIDES) - Québec

La formation débutera en janvier 2015.

L’appel à candidatures 2014-2015 est désormais clos.

Les résultats des sélections seront publiés sur notre site début octobre 2014.

 Public cible et objectifs de la formation

1. Public cible

Cette formation s’adresse :

  • A l’ensemble des directeurs, responsables d’établissements scolaires (lycées).
  • Aux professeurs des Ecoles Normales chargés de la formation des personnels de l’éducation.
  • Aux cadres nationaux délégués par les ministères et ayant une connaissance du métier.
  • Aux professeurs souhaitant s’investir dans des projets de gestion du système éducatif de leur établissement et souhaitant développer leurs compétences dans ce domaine.
  • A tout professionnel souhaitant acquérir une bonne maîtrise des outils de gestion et se doter des compétences nécessaires aux fonctions de direction dans le secteur de l’éducation.

2. Objectifs de la formation

La fonction de gestionnaire de systèmes éducatifs est en pleine expansion et nécessite des hommes et des femmes bien formés, capables de passer de la position d’enseignant à celle de directeur et/ou de formateur d’adultes. Il est nécessaire d’appréhender cette évolution des tâches professionnelles dans une dynamique de changement.

L’objet de ce diplôme de troisième cycle est donc de former des formateurs à la gestion des systèmes éducatifs. Ces personnels devraient être appelés à servir de relais de la formation dans leurs zones géographiques respectives, à former d’autres formateurs, à gérer et à piloter des projets de formation, à accompagner la gestion des systèmes éducatifs.

Cette formation s’inscrit dans une logique qui cherche à :

  • Professionnaliser les personnels de gestion, les directeurs d’établissements et responsables de formation dans le domaine spécifique à la fonction de gestion des systèmes éducatifs ;
  • Favoriser la formation, les échanges d’expertises et d’expériences entre pairs, aux niveaux national et international ;
  • Développer le savoir individuel et collectif en termes de savoirs et de compétences utiles pour la gestion stratégique et les fonctions de direction dans le secteur de l’éducation.

 Dispositif de formation

1. Conditions d’admission

Pour être admis au programme, le candidat doit :

- Etre titulaire d’un diplôme universitaire Master M1 (bac+4) ou équivalent préparant adéquatement aux études qu’il veut entreprendre ;
- Faire état d’une expérience professionnelle pertinente.

Une commission de validation des acquis professionnels étudiera la possibilité d’ouvrir l’accès de la formation à quelques candidats ne répondant pas exactement aux critères ci-dessus mais possédant une expérience professionnelle suffisamment riche pour leur permettre de suivre la formation dans de bonnes conditions. Les candidats devront, dans ce dernier cas, faire une demande de validation des acquis professionnels.

Étant appelés, pour certains d’entre eux, à devenir à leur tour formateurs, les candidats doivent justifier d’une expérience en matière de pratique pédagogique.

Une maîtrise des logiciels bureautiques, de l’usage d’un navigateur Internet et des outils de communication associés sera la bienvenue.

2. Suivi de la formation

Cette formation se déroule obligatoirement sur 18 mois dont 3 mois réservés à la réalisation d’un projet professionnel. Après un regroupement présentiel obligatoire prévu en début, la formation se déroule totalement à distance sur Internet avec une forte composante de travail collaboratif.

Le suivi de la formation demande une disponibilité de l’ordre de 20h/semaine. L’apprenant se trouvera au centre d’un dispositif « en ligne » lui permettant un apprentissage dans les conditions adaptées à un enseignement à distance.

Une connexion de qualité à l’Internet est indispensable.

Les candidats sélectionnés auront à leur disposition les moyens techniques et humains déployés par l’Agence universitaire de la Francophonie dans ses Campus numériques francophones et dans ses Centres d’accès à l’information.

Le Master GSE est découpé en unités d’enseignement (UE) permettant de définir le parcours de la formation. Chaque UE a une valeur définie en crédits européens. Au total 60 crédits répartis sur 2 semestres sont proposés dans ce Master M2.

Les unités d’enseignement doivent être étudiées selon la planification prévue pour chaque semestre avec un accompagnement pédagogique composé :

- du tutorat synchrone et asynchrone ;
- de réunions sur le réseau sous forme de causeries, ou de visioconférences personnalisées, ou de groupes de travail ;
- de la participation aux forums.

Le projet professionnel

Le projet professionnel se déroulera tout au long de la formation.

Trois phases :

(1) SIF : Séminaire d’ingénierie de formation permettant à chacun d’acquérir les connaissances et compétences à la réalisation du projet de formation

(2) Projet de formation :

  • Réalisé en équipe(s) nationale(s) de deux à quatre personnes
  • Formation auprès d’un groupe cible dans toutes ces étapes : mandat de formation, cahiers des charges, identification des besoins et des objectifs de formation, production des outils d’apprentissage et d’évaluation

(3) Réalisation d’un mémoire individuel rendant compte de toutes les phases de l’activité de formation et aboutissant à une réflexion personnelle sur les perspectives dans le domaine de la formation à la gestion des systèmes éducatifs

 Renseignements complémentaires

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter le coordonnateur de la formation

Téléphone : + (203) 48 43 560 - Télécopie : + (203) 48 50 532

Vous pouvez également consulter le site de l’Université d’Alexandrie :
www.usenghor-francophonie.org