Agence universitaire de la Francophonie
Université de Ouagadougou

Licence pro (L3) Sciences et Technologies, mention Sciences de la vie, option Gestion du Risque Phytosanitaire : Programme et contenu

La L3 pro GRP comporte 8 unités d’enseignements faisant en tout 48 crédits de cours répartis en 5 UE au premier semestre et 3 au second, ce qui fait environ 280 heures de formation à distance. Le stage professionnel constitue 12 crédits.

 L3 pro GRP : premier semestre

- Zoologie

  • Esquisse de la présentation du règne animal depuis les protozoaires jusqu’aux métazoaires les plus évolués. Les spécificités morphologiques, anatomiques, physiologiques, reproductives et écologiques de chaque grand groupe phylogénique sont analysées de façon comparative. Un accent particulier est mis sur les relations qu’entretiennent les différents groupes zoologiques avec leur environnement en général et de façon spécifique avec les végétaux.

- Botanique

  • Historique et importance de la botanique. Aperçu de la systématique botanique, Organisation générale de la structure des végétaux en mettant l’accent sur les organes essentiels et leur importance dans le fonctionnement des végétaux. Diversité des plantes utilitaires dont celles cultivées et/ou entretenues pour leur importance socio-économique.

- Principes de la systématique du vivant

  • Intérêt de classer le monde vivant ; grands principes de la classification ainsi que les principales unités taxinomiques. Classification en lien avec biologie moléculaire et la bio-informatique

- Biologie moléculaire

  • Fonctionnement du vivant, structures et fonctions des acides nucléiques, des protéines. Les notions de biosynthèse et de séquençage sont abordées dans une approche pratique avec des illustrations dynamiques.

- Bio-informatique

  • Définitions et domaines d’action. Outils d’analyse en bio-informatique, principes de la constitution de bases de données biologiques, leurs rôles et importance. Intérêt de la bio-informatique dans l’analyse phylogénétique du vivant.

- Génétique des populations

  • Définition générale de la génétique des populations et des différentes théories sur lesquelles se base la génétique. Méthodes d’études et de détection de la variation génétique. Etudes de cas sur des modèles explicatifs de la distribution des gènes dans les populations.

- Connaissance des maladies des plantes

  • Notions de base sur les différentes catégories de maladies, les modes d’infection et les manifestations physiologiques. Outils de reconnaissance et applications concrètes. Les relations hôtes-pathogènes sont également abordés afin de déterminer les conséquences des différentes maladies sur le fonctionnement végétal.

- Connaissance des ravageurs des plantes

  • Problématique des ravageurs des cultures et des denrées stockées. Il s’agit principalement des Nématodes et des Arthropodes dont les insectes constituent le groupe systématique principal. Eléments de reconnaissance et applications pratiques.

- Connaissance des adventices

  • Définitions relatives à la malherbologie et terminologies courantes. Éléments morphologiques et biologiques de classification. Relation avec les plantes cultivées.

- Contrôle des maladies des plantes

  • Notions de base sur les méthodes générales de contrôle des différentes catégories de maladies associées aux plantes cultivées ou contaminant les semences. Chaque type de méthode est décrit en mettant en évidence les avantages et les inconvénients en vue de susciter la conduite de bonnes pratiques phytosanitaires et d’en limiter les risques.

- Contrôle des ravageurs

  • Principe de la lutte intégrée contre les ravageurs des cultures. Concepts clés et les principes de base de chaque méthode de lutte avec ses limites et ses avantages, la possibilité d’utilisation dans un programme de lutte intégrée. Synthèse de bonnes pratiques avec des exemples d’application.

- Contrôle des adventices

  • Principe de la lutte contre les adventices des cultures. Méthodes de lutte recommandées par catégorie d’adventices. Des modèles de gestion seront proposées et discutés par les apprenants.

- Techniques de rédaction administrative et scientifique

  • Principes de base de la rédaction technique, y compris la rédaction d’un mémoire de stage. Les normes et les attentes spécifiques par rapport à cette offre de formation sont énoncées puis discutées. Exercices d’application pratiques, à partir de sujets au choix fait par les apprenants.

- Techniques de communication orale scientifique

  • Indications sur la manière d’écrire un travail de recherche en vue de sa présentation orale devant des publics variés. Des outils essentiels pour la préparation de la communication sont proposés. Les techniques de communication orale sont aussi abordées en fonction des formes choisies comme support de la communication.

- Informatique et internet

  • Le cours donne des indications sur l’usage qui peut être fait des TIC dans un contexte d’apprentissage et d’évolution constante de ces outils. Comment s’approprier son environnement de travail, rechercher l’information, sauvegarder, sécuriser, archiver ses données en local et en réseau, réaliser des documents destinés à être imprimés, réaliser la présentation de ses travaux en présentiel et en ligne, échanger et communiquer à distance, mener des projets en travail collaboratif à distance. Des exercices d’application sont proposés à chaque étape.

 L3 pro GRP : second semestre

- OGM et défense des cultures

  • Enjeux phytosanitaires liés à l’exploitation de cultures transgéniques. Avantages des OGM dans la lutte contre différentes catégories de bio-agresseurs associés aux plantes cultivées. Inconvénients possibles discutés en vue d’une utilisation sécurisée des OGM et leur place réelle dans l’agriculture des pays sous-développés. Exemples d’applications sont proposés et discutés.

- Bio pesticides et cultures biologiques

  • Définition du concept et controverse. Différentes catégories de bio-pesticides. Utilisation des bio-pesticides en agriculture biologique et leur compatibilité avec la recherche de la qualité des productions agricoles, le respect de l’environnement et de la santé des populations.

- Production agricole intégrée

  • Définition du concept de l’agriculture intégrée en faisant le point sur les implications aux niveaux de l’environnement, du consommateur et de l’agriculteur qui doit vivre de sa production. Pistes pour que l’agriculture et l’environnement soient en bonne intelligence.

- Pesticides et écotoxicité

  • Notions de base sur les polluants, les pesticides, le fonctionnement de l’environnement. Effets des polluants et des pollutions sur les populations, les communautés et les écosystèmes. Le suivi des polluants et des changements induits par les polluants sur les écosystèmes est discuté à travers des exercices d’application proposés aux apprenants.

- Pesticides et production agricole

  • Usage des méthodes conventionnelles dans l’agriculture et conséquences. Qualité des produits obtenus et les difficultés liées à leurs exportations vers les espaces de consommation règlementés.

- Méthodes d’inspection et de contrôle

  • Principes et intérêt du contrôle phytosanitaire. Outils techniques nécessaires et étapes d’une analyse phytosanitaire. Les procédures et les indications techniques à respecter sont discutées avec les apprenants.

- Législations phytosanitaires

  • Point exhaustif des différentes règlementations connues et appliquées dans le monde et au niveau régional (Afrique) et national. Les champs et les limites d’application sont définis et discutés avec les apprenants. Conduites à tenir et gestion des situations rencontrées sur le terrain.

- Biosécurité

  • Règlementations existantes en matière de biosécurité à différents niveaux de décision et de contrôle (national, régional, international). Conventions internationales sur lesquelles se basent la plupart des règlementations en vigueur. Etudes de cas sur les conditions de manipulation d’organismes vivants, l’introduction, la commercialisation et l’exploitation agronomique des OGM, etc. Conduites à tenir et gestion des situations rencontrées sur le terrain.

- Organismes de quarantaine

  • Principe et intérêt de la quarantaine. Principales catégories d’organises de quarantaine incluant les insectes nuisibles, les plantes envahissantes ou autres ainsi que les voies d’invasions et/ou d’introductions. Exemples concrets d’introductions.

- Conception et présentation d’un projet professionnel

  • Travail personnel dont le thème est défini par chaque apprenant sous l’encadrement d’un tuteur à distance ou d’un tuteur local. Le travail consistera à faire des recherches sur le thème et à présenter des éléments du projet sous forme d’un rapport écrit selon un canevas préétabli.

- Réalisation d’un stage en situation professionnelle

  • S’intégrer dans le milieu professionnel pour acquérir de l’expérience, vivre des situations professionnelles et réaliser son projet personnel.

- Mémoire et soutenance

  • La soutenance est réalisée devant un jury en présentiel ou en visioconférence dans un centre agréé par l’AUF


Vous pouvez consulter ci-joint le programme :

PDF - 70.3 ko
Programme L3 Phyto 2013-2014
PDF - 70.3 ko